Les chiens rencontrés et aidés

Chaque chose que vous vivez comme un problème ou un obstacle dans votre relation avec votre animal a une solution, à tout âge, pour toute race, quelque soit votre caractère.

C'est ce que je souhaitais montrer par le biais de cette page. Ici sont répertoriés tous les "clients" canins que j'ai pu voir et dont les maîtres ont accepté le partage de leur image.

Chaque chien mérite qu'on se donne la peine de le comprendre pour améliorer son quotidien et par extension le vôtre !

​​

 * Chiens en cours de suivi

Ralph

Kelpie, 7 mois

Lors du bilan de première séance :

Ralph est surexcité. Il ne sait pas s'arrêter. Il veut tellement du contact tout le temps qu'il ne fait que sauter et mordiller pour se rendre intéressant. Quand on l'ignore, il chevauche compulsivement et gère tellement mal la frustration qu'il finit par s'uriner dessus avant de se poser, haletant. Impossible de recevoir qui que ce soit en sa présence. Ralph n'est a priori pas plus délicat avec les chiens.

Actuellement :

En deux semaines, Ralph a drastiquement évolué. Beaucoup moins d'épisodes d'excitation/frustration au quotidien. Il peut passer du temps avec ses humains sans déborder systématiquement. Reste à poursuivre ce travail sur les invités et les individus, chiens et humains, croisés en balade.

Raven

Setter anglais, 1 an

Lors du bilan de première séance :

Raven est un adorable chien proche de sa famille en intérieur. En revanche, dehors, le chien de chasse efface le chien de compagnie et le rappel est souvent compliqué. Raven a déjà été perdu en balade en poursuivant un gibier, une odeur. Il a aussi du mal à monter en voiture.

Actuellement :

Nous travaillons sur l'efficacité de son rappel en environnement contrôlé et sur son attention globale. Raven se prête au jeu mais sa famille paye encore les longues heures à le laisser courir après les oiseaux dans le jardin, motivant ses comportements de prédation et son manque d'auto-contrôle face à ce qui bouge.

Candy

Croisée, 3 ans

Lors du bilan de première séance :

Candy peine à se canaliser à mon arrivée ; elle aboie d'excitation et de peur. Les présentations faites, elle est sociable, mais c'est sa manière de réagir avec chiens et humains. Intelligente et active, elle n'est pas toujours facile à canaliser. Son rappel devient inefficace en cas d'animations. Elle aurait aussi tendance à grogner quand on pénètre dans son espace alors qu'elle est posée.

Actuellement :

Candy se gère mieux ; on fait attention à respecter son corps et son espace pour qu'elle se sente en sécurité. Gourmande et très branchée sur son humaine, elle fait de gros progrès au niveau de l'attention générale. D'ailleurs elle peine à supporter que "maman" s'éloigne, un point sur lequel il faudra travailler également.

lenna

Cairn terrier, 6 ans

Lors du bilan de première séance :

Lenna a une triste vie avant d'atterrir dans sa nouvelle famille ; elle n'a servi qu'à reproduire coup sur coup, vivait en cage, a subi une fracture non soignée... Résultat : Lenna est extrêmement craintive aux bruits et approches humaines. Elle se fait pipi dessus quand on veut la porter et a très peur de son nouveau maître (elle aboie énormément après lui et aucun contact n'est possible), après plusieurs mois de vie ensemble.

Actuellement :

Lenna reprend doucement confiance ; elle se méfie moins des gestes envers elle (n'urine plus de peur). Elle n'aboie plus après son maître en extérieur ou en grand espace fermé. Elle arrive à aller récupérer de la nourriture au plus près de lui, parfois dans sa main.

Popper

Eurasier, 2 ans

Lors du bilan de première séance :

Popper est très calme en intérieur, peu envahissant. Il mène sa petite vie tranquille finalement. Toujours beaucoup promené, Popper a pris l'habitude de faire sa vie en balade. Avec le temps, il s'est mis à s'éloigner de plus en plus et à revenir de moins en moins bien. S'il tombe sur une odeur ou un chien, il file et n'est pas récupérable (ne se laisse pas attraper). Il se sauve aussi de son jardin si on l'y laisse seul. Malheureusement, toutes les sorties doivent se faire en laisse maintenant, au grand désarroi du chien et de sa maîtresse. Il peine aussi à se contrôler face à certains chiens qui l'attirent.

Actuellement :

En milieu neutre, Popper fait attention à l'humain et son rappel est efficace. Les chiens n'excitent beaucoup moins et il peut renoncer à aller les voir sans que sa maîtresse ait besoin de tirer de toutes ses forces pour le retenir. On lui fait à nouveau assez confiance pour le laisser sans longe dans le jardin.

Roxy

Berger américain miniature,

Lors du bilan de première séance :

Roxy est un jeune chien assez craintif, mais facilement mis en confiance. Il n'est pas toujours facile à canaliser, n'est pas encore tout à fait propre et est un peu sur la défensive avec certains hommes et chiens peu délicats. Son rappel est parfois laborieux.

Actuellement :

(Les humains de) Roxy progresse(nt) sur le rappel ;) Le petit loup comprend vite et nous travaillons sur son impulsivité et sa relative impatience. Mis en contact avec des chiens respectueux du besoin d'espace, il prend confiance en ses congénères.

NAla

Croisée jack russell, 4 ans

Lors du bilan de première séance :

Nala est très câline et très en demande d'attention. Elle est pourtant à fleur de peau et un peu craintive quand on souhaite un contact qu'elle n'a pas décidé. Très joyeuse et joueuse, elle est un peu obsédée par les balles et a du mal à supporter qu'on l'ignore. En sorties, elle a tendance à hurler si un grand chien s'approche tandis qu'elle peut attaquer les plus petits.

Actuellement :

Nala se gère mieux face au jouet et on a renforcé les regards et les rappels pour la sécuriser face aux autres chiens, le temps qu'elle décante vis-à-vis d'eux. Elle reste sensible aux manipulations, notamment face au harnais, entré depuis peu dans sa vie.

indi

Border collie, 15 mois

Lors du bilan de première séance :

Indi est très avenant envers les étrangers (il saute, pousse, peut chevaucher par frustration). Il est cependant posé dans la maison. Le confort de la grande propriété a fait qu'il a pris ses aises en terme de distance en balade, ce qui rend son rappel assez aléatoire (et inefficace si stimulations). Il aurait aussi tendance à attaquer les voitures.

Actuellement :

Le rappel d'Indi s'est grandement amélioré ; parfois, il revient même face à une forte stimulation en face (comme des enfants ou un chien). Il est globalement plus à l'écoute, mais peut réagir sur certaines voitures et chiens mâles ; nous travaillons dessus.

oska

Malinoise, 16 mois

Lors du bilan de première séance :

Sorties d'un élevage axé sur le mordant et pas sur la socialisation des chiots, Oska a toujours été très sensible et sur la défensive. Malgré une école du chiots avant le confinement, la chienne a fini par se montrer agressive avec les inconnus et certains chiens. Travaillée avec une éducatrice sur son attention, Oska parvient à ignorer la plupart du temps les éléments "perturbateurs", mais son problème de fond n'a pas changé : elle est toujours aussi peureuse et réactive si son attention n'est pas focalisée ailleurs en amont.

Actuellement :

Après avoir passé une séance à m'agresser, Oska a compris qu'elle ne risquait rien et je fais également partie de son groupe. Nous travaillons sur son calme face aux chiens et allons tenter de généraliser ce qui a été fait avec moi à d'autres inconnus, pour désamorcer la réactivité et plus seulement la gérer.

Pearly

Berger américain, 16 mois

Lors du bilan de première séance :

Pearly a appris les bases en club canin et les maîtrise plutôt bien. Sa sociabilité aux gens et aux chiens lui fait par contre oublier le rappel, en cas de croisements en balade. Elle s'est aussi mise à pourchasser ce qui est mobile, comme les voitures ou les joggeurs. D'une façon générale, on trouve qu'elle manque d'écoute quand il y a de l'animation autour.

Actuellement :

Un nouveau cadre a été mis en place, des habitudes changées, pour que Pearly soit moins facilement excitée en extérieur et puisse rester à l'écoute et proposer les bons comportements lors des sorties. Elle parvient plus facilement à se concentrer, même dans son jardin duquel elle chassait les oiseaux et véhicules le longeant.

Enji

Cane corso, 5-8 mois

Lors du bilan de première séance :

Enji saute et mordille beaucoup. Très indépendant en balade en forêt, son rappel n'est pas génial. D'ailleurs, dans son jardin non plus. Il craint également de monter en voiture et est très sensibles aux bruits forts. Enji ne sait pas vraiment comment se comporter avec les autres chiens (attitudes de jeu puis de prédation, approches trop violentes, harcèlement si l'autre chien ne se défend pas vigoureusement).

Actuellement :

Enji s'acharne moins pour demander de l'attention. Nous avons commencé une désensibilisation aux bruits et atmosphère urbaine ; il ne cherche plus à attaquer les voitures. Son rappel est bien plus efficace et il apprend à ignorer les congénères qui l'excitent anormalement, avant d'essayer une mise en contact.

Laïka

Malinoise x tervueren, 10 mois

Lors du bilan de première séance :

Laïka est décrit comme obéissante mais perd contrôle face aux chevaux qu'elle attaque s'ils bougent alors qu'elle en côtoie depuis bébé (son humain est entraîneur). Elle a aussi tendance à partir derrière le gibier et les choses en mouvement et ne revient que tardivement.

La chienne essuie les plâtres d'une éducation (poussée par d'autres éducateurs) dans le sens de l'obéissance à tout prix, ce qui fait qu'on l'a peu laissée s'exprimer et beaucoup "corrigée" quand elle n'agissait pas dans le bon sens, jusqu'à l'amener à pincer sa maîtresse.

Actuellement :

Laïka est maintenant respectée dans ses besoins, travaillée avec sa sensibilité et plus de bienveillance, sans agacement. Elle réagit globalement mieux et peut maintenant ignorer un cheval immobile ou en mouvement peu rapide, si elle est occupée.

roxane

berger allemand, 4-8 mois

 

Lors du bilan de première séance :

Roxane n'est pas facile à canaliser : elle aboie, court derrière les chats et n'arrive pas à en décrocher, attaque le balais et l'aspirateur. Elle réagit parfois face aux voitures. Comme bon nombre de chiots, elle mordille beaucoup, surtout madame (et sa laisse). Mais surtout, Roxane a peur de ses congénères. Ils la font monter très haut en intensité et ses sentiments entremêlés la poussent à avoir des approches très malhabiles qui peuvent devenir dangereuses.

Actuellement :

Roxane est capable de revenir au calme beaucoup plus rapidement. Si elle "attaque" sa laisse, ça ne dure pas. Elle peut restée posée avec les chats de la maison. Elle est très à l'écoute en intérieur et il devient plus facile d'avoir sa concentration même s'il y a un peu d'animations autour. Pour la première fois, elle a pu être en présence d'un chien calme et décrocher (cesser de lui aboyer dessus et de le harceler).

Ray Ban

x malinois, 8 mois

Lors du bilan de première séance :

Comme beaucoup de chiens de berger, Ray Ban est très (trop) facilement excité. Il a longtemps mordillé les enfants, cherché à attaquer l'aspirateur. Dans la maison, on le canalise plutôt bien, sauf au réveil où il saute et bouscule. Il se déclenche derrière les voitures, les jets d'eau et fait de même avec les chiens ; il les harcèle, veut jouer et s'y prend mal, se sent très frustré et aboie sans discontinuer quand un chien refuse l'interaction.

Actuellement :

Ray Ban se gère mieux avec sa famille. Même si sa maîtresse reconnaît passer trop peu de temps sur les exercices, il est moins excité. On cherche à renforcer le rappel, le contact visuel pour être plus efficace dans le travail de gestion émotionnelle face aux voiture et aux chiens. Ray Ban a du mal à se promener avec les enfants ou un autre chien, surtout s'il n'est pas devant ; on se concentre sur ce point.

Pyppo

x border collie, 1-2 ans

Lors du bilan de première séance :

Adopté à six mois par un refuge italien, Pyppo a déjà de gros antécédents. Pour n'avoir rien connu d'autres que la vie en chenil après avoir été trouvé dans un sac, le jeune chien est très, très craintif. Le problème est qu'il est devenu anormalement protecteur ; personne ne peut rentrer sans qu'on l'isole. Il aboie et essaie de mordre. Il protège son jardin de tout et rien, coursant les voitures et sautant après le mur. Il a également tendance à détruire des choses dans la maison.

Actuellement :

Pyppo est plus serein. Je peux travailler avec lui, le toucher, même à son domicile. Il est muselé quand des visiteurs sont présents mais il peut être lâchés avec ceux qui en sont d'accord, au lieu d'être laissé feermé dans la cuisine. Il ne réagit plus aux voitures, sauf quand il est dans son jardin.

Nash

berger allemand x tervueren, 3-4 ans

Lors du bilan de première séance :

J'ai connu Nash tout bébé en club. L'école du chiot a agi dans le bon sens pour son imprégnation et sa sociabilité aux gens et congénères. Du mois au début. Avec le temps, à force de fréquenter des ados excités comme lui, de jouer fort et vite avec des chiens qui eux aussi peinaient à se gérer, Nash ne s'est plus comporté de façon souhaitable avec pas mal de chiens. Il est trop intense, harceleur. Souvent, il passe ses séances à tirer sur la laisse pour aller courser les chiens en mouvement autour de lui, incapable de se focaliser sur sa propriétaire.

Actuellement :

L'ambiance du club, pour le moment néfaste, a été fuie. Nash est travaillé chez lui ou ailleurs, avec des chiens calmes, bien codés, qu'il apprend à ignorer même s'ils ont l'air excité. Il peut regarder un chien connu partir derrière une balle et choisir de rester assis près de sa "maman". Reste à le rendre moins sensible face à des profils de chiens plus excités.

Moony

Jack russell, 4 ans

Lors du bilan de première séance :

Maltraité à l'élevage, Moony a toujours été peureux. Sa famille a cru qu'il prendrait confiance, mais non ; le jack sursaute encore à chaque bruit. Il est sensible aux nouvelles têtes et encore plus aux hommes. Impossible de l'approcher, sauf très rares exceptions. Il vit avec deux chiennes mais en dehors d'elles, il est agressif avec ses congénères (aboie déjà, même très à distance). Le mouvement l'excite, surtout les voitures qu'il veut courser. Depuis peu, il attrape les mollets quand on joue avec lui.

Actuellement :

Moony me laisse le toucher, le porter et travaille avec moi. Il est plus attentif, moins réactif, même si les autres chiens sont encore un vrai problème (à la moindre tension d'un autre chien, à la plus petite remise en place quand il est impoli, il part et ne lâche pas prise seul). On a récemment pu le sortir en milieu urbain, sans qu'il ne panique ; une grande avancée pour un chien si sensible.

Blooe

border collie, 5-12 mois

Lors du bilan de première séance :

La petite sœur de Moony que vous avez vu plus haut n'avait pas de souci particulier à notre rencontre ; une de ses maîtresses étant malentendante, l'idée était de lui enseigner quelques habitudes à prendre pour faciliter le quotidien de son humaine : adopter certaines attitudes pour prévenir qu'on sonne, qu'une voiture arrive etc.

Actuellement :

Les bases éducatives sont installées et la petite chienne est plutôt bien dans ses pattes. Avec l'adolescence, comme beaucoup de chiens de berger, Blooe s'est montrée de plus en plus possessive (elle "défend" l'attention de ses humaines) et nous travaillons dessus. On avance sur la systématisation du "touche" pour prévenir de l'arrivée d'une voiture et sur le "couché" sélectionné pour signifier qu'on appelle Ophélie.

 * Chiots accompagnés

 * Anciens "clients"

freeDogs - (ré)éducation canine (et humaine !) - méthodes modernes, adaptées aux individus et respectueuses du chien - clicker

SIREN n°843 276 684