top of page

Pour une autre sélection/présentation des reproducteurs

     Actuellement, la présentation de futurs parents de chiots dans des élevages professionnels ressemble à ce genre de choses :

« Nous sommes heureux de vous annoncer le mariage entre :

Tartuffe des Cacahuètes Grillées

Issu de Babines des Haleines Fétides et Crinière des Petits Poneys Fringants

Champion de beauté à la Nationale Trucmuche, Vice champion de travail au ONSGFADK et au KKK en Hongrie,

Indemne des maladies génétiques de la race B3, G7, E12, OUH 0/0, WAH 10/10

et

Gamine Va Ranger Ta Chambre

Issue de Morille Tu Etais Bien Cachée et Joli Rôti Tu Es Bien Ficelé

Championne de beauté en Guadeloupe et à Nairobi, titulaire du CSO, CASQUE, TAMTAM et 2ème jeune au JKOMPRENRY1

Indemne des maladies génétiques de la race B3, G7, E12, OUH 1/0, WAH 8,7/10

Qui nous offriront bientôt 9 bébés partants vaccinés et vermifugés avec certificat de bonne santé, pour vie de famille, activités sportives, expos diverses, chiens visiteurs, chiens super héros, à partir de 8 semaines. MP si intéressés. »

     OK, j’ai un tantinet grossi le trait et j’ai laissé parler mon délire créatif au niveau des noms. Mais j’aurais aussi pu mentionner le descriptif des couleurs attendues pour le pelage et les yeux, lequel semblerait parfois justifier le choix des géniteurs pouvant faire apparaître une ou des robes rares…

     Pardon aux élevages qui réalisent consciencieusement de parfois très beaux montages. Je suis sûre que certains auront quand même souri derrière leur écran en lisant la description. Pour les autres, merci de ne pas vous offusquer avant d’avoir lu TOUT l’article, car il est probable que l’objectif de ce dernier ne soit pas encore clair, à ce stade.

     Le fait est que, dans un univers où le monde du chien se porterait mieux, je pense que les présentations seraient plutôt de cet ordre :

« Nous sommes ravis de vous annoncer le mariage entre :

M’Orion des Planètes Alignées

     Qui est Orion ?

Un chien de 7 ans dont c’est la quatrième portée et qui semble apporter une bonne implication dans les activités à sa descendance, assortie d’une belle stabilité émotionnelle.

Orion est indifférent à l’humain inconnu, proche de sa famille mais pas forcément tactile. Il préfère apprendre et faire des activités avec l’humain ; il est très impliqué dans le travail et cherche à plaire. Il est particulièrement joueur et apprécie beaucoup son boudin de mordant.

Sa famille s’est essayée à l’agility, qui lui plaisait bien, avant de se tourner vers le mantrailing qu’il pratique avec motivation régulièrement depuis 4 ans.

Avec les chiens, c’est un bon communicant, pas forcément curieux des autres. Il n’a pas de problème avec les mâles, mais sa famille a veillé à ce qu’il ne se retrouve globalement pas en difficulté.

     Des problématiques comportementales ?

Dans sa jeunesse, Orion était réservé face à l’humain et il lui a fallu du temps pour se sentir à l’aise au milieu d’inconnus. Il ne vivait pas très bien différentes manipulations comme l’essuyage des pattes ou l’observation des dents. Il a été travaillé en positif depuis et c’est devenu beaucoup plus facile, après son adolescence.

Aujourd’hui, il aurait tendance à montrer des comportements prédatoires sur tous les petits animaux, hors chiens. Merci la longe ! me souffle sa « maman »

     Et côté santé ?

Au-delà des tests génétiques qui sont bons et qui sont présentés sur demande, Orion est un chien assez solide : il n’est allé chez le vétérinaire que pour une otite allergique à 3 ans. Il n’est pas sensible digestivement (a eu plusieurs marques de croquettes et mange beaucoup de mastications et friandises différentes sans être dérangés). Il ne s’est jamais blessé et semble peu attirer les parasites externes.

Il est issu de l’union entre Cajou des Montagnes Rocheuses et Darkness Aux Gais Lurons, deux chiens dont nous pourrons mieux détailler les profils au cours du processus d’adoption.

et

R’Souki des Parades Nuptiales

     Qui est Souki ?

C’est une chienne de 4 ans qui est née et vit chez nous, avec nos autres chiens. Ce sera sa première portée, car nous l’avons laissée grandir et mûrir, pour avoir une meilleure idée de son caractère.

Souki est une glu et adore le contact des gens qu’elle connaît. Elle aime jouer, surtout à la balle et au frisbee. Elle est sociable envers l’humain et va facilement voir les personnes qu’elle ne connaît pas.

Souki fait du canicross une fois par semaine et pratique le frisbee en loisir. Elle est demandeuse, très énergique, et a besoin qu’on la régule dans ses efforts.

Avec les chiens, elle n’est pas particulièrement sociable. Elle apprécie son groupe, pas de rencontrer de nouveaux chiens. Elle aime les individus qui ne font pas cas d’elle. Elle peut même se montrer tranchante pour repousser une approche malpolie d’un individu étranger, mais sans jamais blesser.

     Des problématiques comportementales ?

Dans sa jeunesse, nous avons beaucoup dû travailler sur son « excès » de sociabilité, car elle filait sauter sur les gens. Maintenant, en balade, elle ne fait plus vraiment cas des personnes croisées, si elles ne l’interpellent pas.

Elle a eu une très mauvaise expérience de chien venant l’agresser quand elle avait 8 mois, ce qui l’a rendue sensible aux approches vives et frontales. Elle compte sur nous pour la protéger, désormais, et sait le plus souvent nous laisser gérer si elle ne se sent pas bien.

Aujourd’hui, c’est une chienne vive, facile à vivre et plutôt équilibrée dans ses interactions. Elle saute encore sur les personnes venant à l’élevage, mais nous n’y avons pas vraiment travaillé. Malgré son niveau d’énergie, elle a facilement appris à se poser dans la maison (ce n’était pas inné ! Pas de bras, pas de chocolat )

     Et côté santé ?

Au-delà des tests génétiques qui sont bons et présentés sur demande, Souki est elle aussi une chienne en bonne santé : elle n’est allée chez le vétérinaire que suite à une tendinite, à cause d’un mauvais échauffement dont nous n’avions pas conscience, vers ses deux ans. Depuis que nous y faisons attention et qu’elle est suivie par une ostéo, le problème n’est pas revenu. Digestivement, nous ne savons pas comment elle gérerait une alimentation aux croquettes car nous nourrissons nos chiens à la ration ménagère, qu’elle digère très bien. Elle semble avoir quelques intolérances à certaines mastications grasses. Malheureusement, les tiques l'aiment beaucoup....

Elle est issue de Marvel Boys Band Legend et Moca des Parades Nuptiales, deux chiens dont nous pourrons mieux détailler les profils en cas de demande sérieuse.

Ce mariage devrait faire naître 7 chiots qui partiront :

  • vaccinés et vermifugés avec certificat de bonne santé (ça, c’est juste la loi),

  • familiarisés à un quotidien de vie de famille classique : maison, jardin, promenades en forêt/campagne/ville, voiture, expériences avec chiens inconnus et autres animaux, caisse de transport, collier, harnais, laisse/longe, manipulations classiques et vétérinaires…

  • en cours d’acquisition de propreté et de bases éducatives (connexion, patience, occupations autonomes, confiance, proprioception…)

  • à partir de leur 11 semaines, afin de les confier dans une période propice à la confiance dans une nouvel environnement et après avoir eu le temps de travailler sur tous les points évoqués.

Les placements se font au cas par cas, selon le projet de vie de la famille et les tempéraments des bébés.

 

Orion et Souki devraient donner beaucoup de motivation dans les activités et d’envie de partager avec l’humain, avec une sensibilité sur les objets/animaux en mouvement, ce qui sera à travailler/canaliser. Une vie de famille « classique » (canapé et une balade en laisse par jour, avec une plus grande sortie le week-end ou quand il fait beau) risque de ne pas leur convenir et d’engendrer des problèmes comportementaux. C’est pourquoi nous recherchons pour eux des personnes disponibles, avec un projet de vie où le chien sera au cœur des activités.

Par ailleurs, nous invitons grandement les adoptants à contacter un éducateur/comportementaliste à jour dans ses formations et travaillant en méthode bienveillante, avant d’acquérir un chiot, pour savoir si notre race et la présentation données des parents pourraient être en adéquation avec leur mode de vie. Si ce n’est pas le cas, cette personne pourra vous orienter vers une race avec laquelle vous ferez un meilleur ménage

La prolongation du suivi individuel, une fois le chiot arrivé, est très vivement recommandée. »

      Je crois que faire passer des tests génétiques pour parler de bonne santé est nécessaire, mais insuffisant. Je crois que faire reproduire un chien à un et demi, sans savoir ce qu’il donne question santé sur du long terme, est un peu ennuyeux, si l’on cherche à faire naître des individus réellement en bonne santé. Encore plus si l’on met de côté ce paramètre et qu’on fait reproduire un chien qui a des soucis récurrents, même s’il a des coudes, hanches, yeux, oreilles, et même gènes en théorie parfaits. De plus, à cet âge, le chiens n’a pas fini de se construire, mentalement, alors comment parler sans se tromper du chien adulte qu’il sera réellement ?

      Je crois aussi que mettre en avant des résultats de beauté ou de travail n’aide pas le particulier à faire le bon choix. Les résultats en expo intéressent les autres éleveurs, tandis que ceux au travail intéressent seulement quelques personnes isolées, sauf sur des races particulières, et encore... Je pense qu’une sélection sur ce type de critères est embêtante, en dehors des chiens prévus pour travailler avec un professionnel. Trop de personnes se retrouvent avec un chien qui ne leur convient pas du tout (et trop de chiens avec une personne qui ne leur convient pas plus, parce que ça marche dans les deux sens !)

     Je crois que d’avoir accès à une sincère description des reproducteurs serait un vrai plus, à la fois pour l’éleveur qui chercherait un reproducteur pour une de ses chiennes et aimerait connaître mieux cet individu potentiel avec lequel il ne vit pas, mais aussi pour le particulier, qui pourrait mieux réaliser avec quel type de chien, de tempérament, il devra vivre ET à quels problèmes il pourra être confronté.

     Aucun chien n’est « parfait » et ses comportements sont la somme de divers éléments. Mais savoir que les parents expriment (ou ont exprimé) naturellement tel ou tel comportement, de manière plus ou moins forte, permet d’anticiper par une gestion et un travail ciblé et aussi de ne pas être surpris, si le « problème » survient quand même, temporairement ou non. Rappelons que le besoin d’activité et l’agressivité sont génétiques et que cette transparence comportementale ferait peut-être du tri… Enfin, dans ce monde parallèle décrit, car nous sommes loin de ce modèle, actuellement.

     Certes, ce n’est que l’avis d’une éducatrice qui défend sa paroisse sans connaître toutes les facettes du monde de la reproduction, j’en conviens. Je ne prétends pas avoir la solution pour instaurer tout cela à grande échelle ; je signale simplement que chiens comme humains se porteraient mieux avec une vraie bonne santé (qui n’équivaut pas à une absence de maladies génétiques) et si l’on prêtait plus d’importance au comportement des géniteurs qu’à leur hauteur au garrot, à leur texture de poils ou à la longueur de leur museau.

     En tout cas…

     Merci à ceux qui font de leur mieux dans le choix des parents, avec les éléments de santé et de comportements dont ils disposent, sans raisonner uniquement sur des résultats de concours qui ne signifient pas grand-chose, pour les adoptants.

     Merci à ceux qui pensent que le caractère compte et que l’éducation/le dressage ne rattrapera pas le tir.

     Merci à ceux qui font le maximum pour que leurs chiots se développent d’une façon la plus adaptée possible à cette société humaine qui n’est pas idéale pour eux.

     Merci à ceux qui ne confient pas à n’importe qui, refusant la facilité et l’appât du gain. A ceux qui enquêtent, osent offusquer les trop pressés, perdent du temps avec certaines personnes qui les lâchent parce que la procédure d’adoption est trop longue/compliquée.

     De ma place, même sans le vivre, je sais que c’est épuisant, mais le monde de l’élevage a besoin de vous !

     .

Margot Brousse ~ Freed Dogs

Article publié en avril 2024

bottom of page