top of page

Éduquer n'est pas faire obéir

Cliquez sur les images pour accéder au contenu

IMG_1909.JPG
Le cœur du problème : la gestion émotionnelle

Et si on essayait de ne pas s'acharner à vouloir contrôler, apprendre, inculquer des bonnes manières, sur un terrain cérébral qui n'est de toute façon pas propice à l'apprentissage de quoi que ce soit ? Et si avant de vouloir "corriger" un mauvais rappel, une réactivité, des aboiements etc., on tentait d'abord d'apporter au chien plus de sérénité et donc de disponibilité et de bien-être ?

Guenji trouve son confort après voir atteint l'objectif
L'éducation positive, bien sûr ! Mais l'éducation réflexive...?

Le récit d'une petite expérience avec "mes" quatre chiens (cherchez l'intru ^^) pour tenter de vous montrer l'utilité de la réflexion canine dans les apprentissages... Parce qu'on peut apprendre tout ce qu'on souhaite en laissant proposer le chien plutôt qu'en le leurrant "bêtement" !

NB : Guenji vous donne des indices sur le comportement recherché... ;)

3Q8A6708KIPEKEE.jpg
L'insulte du chien obéissant
                                
ou l'éducation vue sous un autre angle

En quoi avoir un chien obéissant serait-il une insulte ? C'est quand même pratique au quotidien ! Mais si l'éducation pouvait être plus intéressante, ludique, respectueuse ? Si on pouvait faire mieux pour nos chiens que de les "asservir", même si c'est avec des friandises ?

Photo : Kristel Leglise Roux - élevage Austral et Boréal

Renoncement auto.jpg
Le renoncement (automatique) volontaire

Loin de l'enseignement de l'obéissance au classiques "tu laisses" et "pas toucher !", le renoncement volontaire automatique/par défaut aurait de quoi être considéré comme un incontournable de l'éducation.

Une fois de plus, oublions l'obéissance bête et méchante au profit de la réflexion et de l'adaptation canine !

_Q8A9721Facebook.jpg
Les limites de l'obéissance en images

Cette image parle d'elle-même quand il s'agit de montrer à quel point un chien peut se montrer intense dans certaines situations qui, parfois, se révèlent difficiles à gérer.

Retrouvez ici une vidéo détaillée, commentée, pour illustrer en quoi le travail d'obéissance du chien pour résoudre des problématiques n'est pas forcément indiqué, voire peut se révéler impuissant.

beagle laisse.png
(Quand) l’éducation contrôlante nous emmène droit dans le mur...

Il paraît que pour réussir l'éducation d'un chien, il faut être ferme. Ne rien laisser passer. Faire preuve d'autorité. Montrer qui a le contrôle. C'est ce qui garantirait l'obéissance. Et si c'était faux ?

IMG_4966.JPG
Auto-contrôles, des exercices inutiles et malaisants ?

Après découverte et lectures d'un article d'une collègue, je vous partage mes réflexions sur le sujet brûlant du bienfondé des exercices d'auto-contrôles. Que sont-ils vraiment ? Comment les mettre en place si on les juge pertinents ? Pourquoi ne le seraient-ils pas ? Pourquoi certains en viennent à les diaboliser ?

bottom of page